S’ancrer pour mieux affronter la vie

 

Aujourd’hui je choisis de vous parler d’ancrage. Face à ce confinement toutes nos habitudes de vie sont bousculées et ce n’est pas forcément facile à vivre. Doutes, questionnement sur le futur ou difficultés à vivre enfermé seul ou en couple, le yoga peut devenir un outil indispensable pour faire face à cela.

grace au yoga nous pouvons nous créer un espace de bien-être pour nous évader.

Meme si cela est difficile, travailler les postures d’équilibre peut être une véritable aide pour se recentrer. Chaque posture d’équilibre nous rappelle à quel point nous sommes souvent dispersés, absorbés par notre mental. Entrer dans une posture d’equilibre nécessite de se concentrer. Se concentrer sur les étapes car chaque mouvement, chaque appui est essentiel.

Au niveau du corps, il faut prendre le temps d’effectuer chaque mouvement. Poser, stabiliser la base avant de poursuivre la posture. Sentir son appui, amener son attention sur cette base pour la rendre forte. Puis prendre le temps de rester avec cette sensation. La base est posée, forte, on se sent ancré et stable. Le regard est fixe. L’epanouissemest commence alors, la frustration s’efface. Nous pouvons sentir chaque muscle s’engager.

Dès  que la concentration se perd, l’ équilibre se perd nous forçant à revenir à l’essentiel, à soi.

C’est l’occasion d’apprendre à prendre son temps. Car qui veut avancer trop vite perdra son équilibre, se perdra dans son ego et retrouvera la frustration. Attendre, ressentir, observer et savourer cet équilibre. L’occasion de passer à sa respiration. L’équilibre est là, on respire consciemment avec son ventre. On observe son inspiration et son expiration  s’equilibrer.

Une fois de plus le mental réapparaît, les pensées arrivent et nous perdons le cours de la respiration et perdons notre équilibre.

Alors on reprend du début !! On accepte d’être sans cesse débutant, de réapprendre à chaque instant.

A force de répéter, de se détacher de tout résultat la concentration s’ameliore.

On apprend à faire cette gymnastique mentale : la base physique, la concentration sur le corps puis sur la respiration. Nous essayons d’unir notre corps et notre esprit. Et c’est cela qui nous aidera dans la vie , face aux doutes et au stress. Nous apprenons alors grâce aux postures d’equilibre, à revenir à nous mêmes, à nous ancrer pour calmer notre mental et retrouver ce qui se cache en nous.

Petit exercice quotidien avec Vriksasana , la posture de l’arbre :

Au milieu de la pièce ou près d’un mur, debout les pieds fermés afin d’engager les muscles des cuisses, centrez vous sur vos pieds en respirant consciemment. Sur chaque expiration envoyez votre énergie, votre force dans vos pieds, dans vos jambes en gardant le regard fixe sur un point. Restez quelques minutes les bras relâchés. Puis amenez votre pied contre le mollet ou contre la cuisse ( pas contre le genou !!!!). Gardez la posture et la patience. Pensez à la base, à l’énergie, à la respiration. Quelques secondes d’équilibre c’est top ! Une fois l’equilibre  maintenu amenez les mains contre la poitrine. Si vous perdez l’équilibre recommencez tout. Quand ces étapes vous sembleront ok levez les bras et sentez l’arbre qui sommeille en vous !!

Restez quelques secondes jusqu’à plusieurs minutes en travaillant la concentration ( même jusqu’à 5 minutes si vous pouvez ! vous apprendrez beaucoup sur vous !). Puis faites l’autre côté.

Préférez la concentration à la frustration, regardez chaque progrès et non la posture idéale.

Faites cela chaque jour même si vous pensez maîtriser…augmentez la durée et unissez votre corps et votre esprit.

Namaste

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *